Auteur Sujet: Erreurs de traduction dans Gundam the Origin...  (Lu 6151 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MSZ-006C1

  • Prêcheur GinEiDen
  • *
  • Messages: 174
  • Sexe: Homme
Re : Erreurs de traduction dans Gundam the Origin...
« Réponse #30 le: 24 juillet 2011 à 16:31:26 »
Ça, ce n'est pas une erreur de traduction, mais c'est ce qu'on appelle une "coquille".
Et des coquilles, on en trouve dans toutes les œuvres, aussi doués soient les traducteurs, les adaptateurs et les correcteurs (parfois trois personnes bien distinctes).  :02:

Hors ligne Mellorine

  • Membre de l'AEUG
  • *
  • Messages: 1 921
  • Sexe: Femme
  • Computer Love
Re : Erreurs de traduction dans Gundam the Origin...
« Réponse #31 le: 24 juillet 2011 à 16:41:08 »
Qu'est-ce qui différencie une erreur de traduction d'une coquille ? La notion me paraît un peu floue...

Hors ligne MSZ-006C1

  • Prêcheur GinEiDen
  • *
  • Messages: 174
  • Sexe: Homme
Re : Erreurs de traduction dans Gundam the Origin...
« Réponse #32 le: 24 juillet 2011 à 17:25:54 »
Ce qu'on appelle une "coquille", c'est ce qu'on appelle familièrement une faute ou une erreur de frappe ou de saisie. Exemple : mettre "il" au lieu de "elle" (quoique...), "367" au lieu de "357", oublier un mot dans une phrase, intervertir ou substituer des caractères dans un mot ou une phrase, etc.

Une erreur de traduction, c'est quand la signification du mot d'origine est traduite de façon incorrecte ou qui n'a absolument rien à voir (fausse), soit par incompréhension, méprise ou ignorance (en cas de vocabulaire spécialisé).
Du genre :
  • "il a mangé du poulet de mer" ("chicken of the sea" en VO) au lieu de "il a mangé du ton". Chiken of the sea" est une marque de thon en boîte, mais ça, il faut le savoir...
  • "je vais sur le pont" au lieu de "je vais sur la passerelle" en parlant du centre de commandement d'un navire, à cause du faux-ami "bridge" en anglais, parfois traduit textuellement "pont" en français (le "pont" français se traduit "deck" en anglais et représente les "étages" d'un navire).
  • "il part dès maintenant" au lieu de "il part cet après-midi".
Néanmoins, il est important de différencier "erreur de traduction" avec "adaptation", tel que je l'ai clarifié quelques messages plus haut. Ce qui nous apparait souvent comme une erreur de traduction (ça nous est tous arrivé en allant voir un film en VOST) n'est parfois que le résultat de l'adaptation : le traducteur/adaptateur a dû traduire de telle ou telle façon, car il n'avait pas le choix, en raison des restrictions au niveau sous-titrage (nombre de caractères par ligne, par dialogue et par plan, etc.).
On ne pourra alors considérer comme "erreur de traduction" que les cas où le sens est radicalement différent du sens original. Les variations et dérivés de la phrase originales ne pourront pas être considérées comme "erreur de traduction."

On parlera également des "erreurs d'adaptation", qui sont beaucoup plus difficiles à déceler. D'ailleurs c'est même très subjectif... Tel traducteur pourra considérer que telle phrase est une erreur d'adaptation, alors que pour un autre, elle sera tout à fait correcte.
Mais disons que généralement, c'est quand une phrase a été traduite d'une certaine façon, alors qu'il en existe d'autres plus adaptées au contexte.

Exemple : en parlant d'annoncer une mauvaise nouvelle à quelqu'un
  • "Comment vais-je lui annoncer ça ?"
  • "Comment vais-je pouvoir lui annoncer cela ?"
  • "Comment vais-je pouvoir lui dire ça ?"
  • "Comment pourrais-je lui avouer cela ?"
Ces quatre phrases sont des adaptations possibles de la même phrase originales. Elles veulent toutes dire la même chose, mais on notera des nuances très subtiles entre chacune d'entre elles.
La 2 ou la 4, par exemple, témoignent d'un registre de langage un peu plus soutenu que la 1 ou la 3. Si c'est un aristocrate qui parle, les 2 et 4 seront plus adaptées, mais la 1 fera figure d'erreur d'adaptation.
La 4 trahit une notion de culpabilité ou de faute ("avouer") que n'ont pas les autres, alors que la 1 a un ton plus léger, limite désinvolte. Si c'est une femme adultère qui parle, la 4 est plus indiquée que les autres. Si c'est un ado qui a bousillé la voiture de son père, les 1 et 3 sont indiquées, la 2 un peu moins, et la 4 encore moins.
Mais à ce niveau-là, c'est très subjectif, car tout dépend de la perception que l'on aura des personnages qui parlent, c'est à dire du jeu d'acteur du doubleur et du poids de son interprétation, et la perception que le spectateur aura de son personnage.

Je pense qu'on pourrait également mettre dans cette catégorie les erreurs dues à une traduction trop littérale et qui ne veulent pas dire grand chose en français.
Exemple :
"Si tu veux, tu n'as pas besoin de revenir" (trop littéral) au lieu de "Si tu veux, tu peux rester là-bas".
"Je répondrai à vos attentes" (traduction littérale de 「期待にお答えします」) au lieu de "Je ne vous décevrai pas".
Les deux phrases fausses (à gauche) ne sont pas fondamentalement des erreurs, mais elles ne sont pas très belles en français. La traduction à droite est plus correcte, car plus naturelle en français.
Ce ne sont pas des erreurs de traduction à proprement parler, car le traducteur a très bien pu comprendre le sens de la phrase originale. Ce sont plutôt des erreurs d'adaptation, dans la mesure où il n'a pas été en mesure de la traduire correctement en français.


Bien entendu, ce ne sont que des exemples au hasard. Mes explications sont également très subjectives, dans la mesure où c'est la façon dont JE perçois ces phrases. D'autres personnes ne manqueront pas d'interpréter ces phrases différemment, et ils n'auront pas tord pour autant.

Toutefois, la frontière entre erreur de traduction, adaptation et erreur d'adaptation est souvent très très minces (d'où l'amalgame) et n'est qu'une question de nuance, de sensibilité du traducteur/adaptateur/spectateur.

Exemples d'erreur de traduction/d'adaptation assez litigieuses :
"Je n'ai pas à éprouver de sympathie envers lui" au lieu de "Je n'ai pas à éprouver de pitié envers lui".
Sympathie et pitié ont des sens proches, dans une certaine mesure, mais suivant le contexte, n'ont pas du tout la même nuance, connotation ou signification.

"invasion de l'espace par l'humanité" au lieu de "expansion de l'humanité dans l'espace".
Même si à la base, le mouvement décrit est le même (invasion/expansion), le mot "invasion" a une connotation hostile et belliqueuse, ce que n'a pas le mot "expansion".

Pour résumer :
- coquille = bourde, oubli, interversion, substitution, erreur d'inattention, involontaire.
- erreur de traduction = signification fausse, contraire, causé par une mauvaise compréhension de la phrase en VO.
- erreur d'adaptation = phrase incorrectement traduite en français ou pas adaptée au contexte.


EDIT pour corrections orthographiques
« Modifié: 25 juillet 2011 à 13:03:23 par MSZ-006C1 »

Hors ligne Sieg Hart

  • Membre du forum
  • *
  • Messages: 3 321
Re : Erreurs de traduction dans Gundam the Origin...
« Réponse #33 le: 24 juillet 2011 à 17:52:12 »
On voit le mec qui c'est bien pris la tête ^^

Merci pour ces précisions.

Hors ligne Mikaya

  • Membre du forum
  • *
  • Messages: 220
  • Sexe: Homme
  • Sinanju lover !
    • A Geek's Life
Re : Erreurs de traduction dans Gundam the Origin...
« Réponse #34 le: 25 juillet 2011 à 08:50:33 »
Wahou :) ca c'est du détail :) !
Merci de l'éclaircissement !! ^^