Auteur Sujet: Mobile Suit Gundam Double Zeta  (Lu 45608 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Fayheurblode

  • Membre de l'AEUG
  • *
  • Messages: 1 345
  • Sexe: Homme
  • RX-0 Unicorn
Re : Re : Mobile Suit Gundam Double Zeta
« Réponse #195 le: 05 octobre 2010 à 19:44:44 »
j'aime pas le Double Zeta...par contre, le Zeta  :13:
Perso la préférence va aussi dans ce sens... Mais pour moi il s'agit surtout d'aspects techniques (Je déteste le transform & combine à la base...)

de toute manière, Char c'est un héro ! (juste le côté hautain (je sais pas si ça se dit  :20:  ) qui me dérange)
Je confirme ça existe et c'est la bonne orthographe...

Hors ligne Saga

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 4 156
  • Sexe: Homme
    • Cosmic-Era.com
Re : Mobile Suit Gundam Double Zeta
« Réponse #196 le: 19 janvier 2011 à 18:54:35 »
ZZ terminé... elle est où la fin censée racheter le début ?

Certes, après la fausse mort d'un certain personnage, la série change d'ambiance, passant d'un humour lourd à une intrigue tout simplement décousue (en particulier dans les dix derniers épisodes).

J'avoue avoir pris de sympathie envers Judau, à partir du même tournant dans la série, et surtout parce qu'il se CALME. Ses comparses suivront peu après, mais sans susciter la même appréciation (sauf peut-être Beecha, lui aussi parce qu'il la ramène moins).

Quoiqu'il en soit, ZZ reste pour moi une énigme totale dans Gundam (mettons G à part), et encore plus entre Z et CCA. Rien n'est crédible, à commencer par le scénario. Les personnages sont travaillés à la tronçonneuse (sauf Judau), retournent leur veste plus vite que leur ombre. Les adultes sont complètement à la ramasses face aux enfants et, même si c'est là le propos de la série, cette orientation accouche de situations totalement ubuesques : on laisse partir le croiseur dernier cri volé par une bande de gamin, le capitaine Bright, qui en a vu des vertes et des pas mûres, se fait marcher dessus par des bleus...

De la dernière scène de la série, je ne retiendrai que la chanson de l'ending et la vision d'un Camille enfin heureux. Le happy end des protagonistes de ZZ m'étant complètement égal.


Ayant mis longtemps à sauter le pas pour regarder ZZ, j'avais revu mes attentes à la baisse. Cette fois, je voulais juste en retirer assez pour piger les références faites dans Unicorn (les Puru et le Quin Mantha, ça se résume quasiment à ça)... Au final : première moitié à jeter, seconde moitié par du tout conforme au "sauvetage" dont on parle çà et là, personnages au mieux insipides, au pire énervants... Quoique, même s'ils ne servent à rien, j'avoue avoir apprécié quelques épisodes dans le désert - qui montrent la guerre vécue par des individus en marge des enjeux portés par les protagonistes du conflit.

Hors ligne makiyaa

  • Membre du forum
  • *
  • Messages: 1 143
Re : Mobile Suit Gundam Double Zeta
« Réponse #197 le: 19 janvier 2011 à 21:32:30 »
Citer
j'avoue avoir apprécié quelques épisodes dans le désert - qui montrent la guerre vécue par des individus en marge des enjeux portés par les protagonistes du conflit.

[spoiler]moi, la partie qui que j'ai trouvée vraiment puissante c'est quand Camille guide les pilotes avec ses pouvoirs de New Type et quand on le voit à la fin de cet épsisode/spoiler]

Mais j'avoue que j'ai été déçu dans le sens où, par rapport à l'UC de base (MSG, Zeta, CCA), cette série n'a tout simplement rien à faire là. On dirais qu'elle a été faite après CCA.

Si encore, en parallèle, on avait l'histoire de Char qui l'amène à ce qu'il est dans CCA ... mais non

Pour moi, ZZ relève plus d'un univers étendu voir d'un univers disting, tout comme Victory ou F91, même si la présence de Bright et de Camille prouvent le contraire...
MERCI DE NE PAS SPOILER
séries non vues : Unicorn et tout ce qui est sorti depuis.
en visionnage :

Hors ligne Seb

  • Membre de l'AEUG
  • *
  • Messages: 804
  • Sexe: Homme
  • Geek et Mechaphile
    • Gundam France
Re : Mobile Suit Gundam Double Zeta
« Réponse #198 le: 20 janvier 2011 à 01:19:17 »
Le meilleur argument de la série tfaçon, c'est le ZZ Gundam  :13:

Hors ligne Grevious

  • Membre de l'AEUG
  • *
  • Messages: 1 084
  • Sexe: Homme
Re : Re : Mobile Suit Gundam Double Zeta
« Réponse #199 le: 20 janvier 2011 à 01:32:16 »
Le meilleur argument de la série tfaçon, c'est le ZZ Gundam  :13:
Et Hamam Karn, qui reste le perso le plus (le seul ?) charismatique de ZZ.

Hors ligne makiyaa

  • Membre du forum
  • *
  • Messages: 1 143
Re : Mobile Suit Gundam Double Zeta
« Réponse #200 le: 20 janvier 2011 à 17:00:34 »
Le meilleur argument de la série tfaçon, c'est le ZZ Gundam  :13:
pas fan du ZZ du tout moi. Par contre, y a quand même quelques mecha sympa

Et Hamam Karn, qui reste le perso le plus (le seul ?) charismatique de ZZ.
c'est pas Mashymar Cello ?  :16:
MERCI DE NE PAS SPOILER
séries non vues : Unicorn et tout ce qui est sorti depuis.
en visionnage :

Hors ligne ChaosLink

  • Membre de l'AEUG
  • *
  • Messages: 222
  • Sexe: Homme
    • Le blog sans nom
Re : Mobile Suit Gundam Double Zeta
« Réponse #201 le: 29 janvier 2013 à 06:30:11 »
Hop-là, déterrage de topic enfoui et qui aurait du être probablement oublié pour dire que, enfin, j'ai fini Double Zeta. Ce fut long, douloureux et pénible. J'ai rarement ris et j'ai souvent voulu qu'on m'achève, mais j'ai quand même réussit à finir la série.

Ce visionnage a était l'un des plus étranges pour moi. J'ai eu énormément de mal dans les premiers épisodes, avant d'enchainer une bonne quinzaine d'épisode jusqu'à environ la moitié grâce (ou à cause) à une panne d'internet, et enfin de terminer la série dans les derniers jours en me faisant les épisodes par petits paquets, ceux-ci étant bien plus digeste depuis la "mort" de Leina.
Et après cette fin, je dois avouer que j'ai plus d'amertume que de haine. Certes, le début est un véritable massacre, et je crains fort que Bright soit mort à jamais dans mon coeur (Rah, foutu poule !), mais la série commençait sérieusement à proposer "quelque chose" passait le 28. Il y avait enfin eu un évènement marquant, les personnages commençaient un peu à avancer et les intrigues à se mettre en place. Certains épisodes étaient navrants certes (les deux dans la colonie style Hong kong) et d'autres franchement excellents (Le 34, avec Kamille, reste à mes yeux le meilleur), mais il reste que l'ambiance générale restait sympathique. On avait pas quelque chose de grand, mais ça faisait un post-Zeta plus que tolérable et je me disais que tout n'était pas à jeter. Puis y'a eu la bataille finale...
Franchement, j'ai encore en travers de la gorge ce gâchis infâme que représente la fin de la série (et la série elle-même, en soit) On sent que c'est bâclé en trois épisodes alors que le double n'aurait pas était de trop pour faire une fin correct, et tout renforce cette impression qui ne pas quitter durant toute la fin. Ca va vite, bien trop vite. Alors que Mashymre était un personnage imbuvable au début de la série, celui-ci devient soudainement intéressant pour... se faire exploser dans un sorte de débordement de pouvoir Newtype. Les relations entre les personnages n'ont jamais étaient exploités et ont voit soudainement apparaitre des couples dont-on-ne-sait-d'où. Les morts s'enchainent sans véritable raison ou émotion, avec une notion spéciale pour celle de Chara (personnage auquel je n'ai rien compris du début à la fin, soit dit en passant) avec les apparitions finales des Qubeley Noirs. Sans oublié l'apparition magique de Sayla qui a... sauvé Leina... du crash d'un avion en flamme...
Et puis surtout, rien ne reste plus en travers de la gorge que le combat final entre Judau et Haman, et ceux pour deux raisons bien précises. La première, c'est que Judau n'est qu'un putain de vase. Je veux dire, il ne fait rien de lui-même : que ça soit sa motivation finale face à Glemy ou ce qui le protège de Haman, tout vient de Kamille. Je veux bien admettre que c'est dur de passer après Amuro et Kamille, surtout en terme de pouvoirs New-Type, mais Judau n'est définitivement un héritier dans leur ligné à mes yeux. Tout au plus un corps remplaçant parce que Kamille n'est plus foutu d'aligné deux mots. Et la seconde raison, et ce que je trouves presque tragique, c'est la mort de Haman. Sa motivation, son but, tout ce pour quoi elle se battait, tout vole en éclat juste parce qu'elle considère Judau trop fort ? Le même Judau qui n'a même pas était foutu une seule fois dans la série de vraiment la comprendre, là où Kamille avait réussit à avoir avec elle une relation presque semblable à celle entre Lalah et Amuro...

Au final, mis à part pour le plaisir de revoir Kamille être le plus badass des Newtype, même en étant un légume, il n'y a définitivement rien qui ressort du visionnage de Double Zeta...
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine